HISTOIRE DE LA NOUVELLE- CALÉDONIE :

Habitée par les Kanaks depuis bien longtemps, la Nouvelle-Calédonie fut longtemps de tradition orale. Les premières sources écrites remontent elles à la découverte de l´archipel en 1774 par James Cook.
L’histoire du pays fut bien tourmentée : une politique de colonisation par l’Etat français se met progressivement en place, au grand dam des populations autochtones. En effet, cette colonisation fût particulièrement “musclée”, au mépris des droits des premiers habitants de la région, qui frôlèrent même l’extermination pure et simple.
La découverte “officielle” de la Nouvelle-Calédonie a eu lieu assez tard dans l’histoire des découvertes océaniennes. Elle fut en effet aperçue par l’Anglais James Cook le 4 septembre 1774, qui la baptisa “New Caledonia”, “Nouvelle-Calédonie” en français, nom venant de l’Ecosse, nommée Calédonie à cette époque.
L’archipel suscite ensuite l’intérêt de navigateurs français : La Pérouse (1785), d’Entrecasteaux (1792), Dumont d´Urville (1827), tout comme celui de quelques navigateurs anglais tels Hunter (1791) et Kent (1803), avant d’être de 1810 à 1840 plus fréquemment abordée par des marchands et aventuriers de toutes sortes, avec tout ce que le terme implique.

PRÉSENTATION DU TOURISME EN NOUVELLE-CALÉDONIE :

La Nouvelle-Calédonie est un des archipels de la Mélanésie, au cœur de l’Océanie. Magnifique île bordée de lagons turquoises, il s’agit véritablement d’un petit paradis offrant une variété unique de paysages. Des plages de sable blanc aux reliefs montagneux de l’arrière-pays, la Nouvelle-Calédonie est entourée d’une barrière de corail de plus de 1 600 km de long.
La Nouvelle-Calédonie se divise en une île principale, la Grande Terre, un archipel au Nord-Est de cette dernière, les îles Loyauté, et en une multitude de petites îles annexes : au Sud l’Ile des Pins, et au Nord les îles Belep. Toutes ces terres sont protégées au large par une grande barrière de corail, qui donne à la Nouvelle-Calédonie le plus grand lagon du monde.

FÊTES ET FESTIVALS EN NOUVELLE-CALÉDONIE :

Mai :

– 1er mai : Fête de l’avocat. Cette fête se déroule à Maré, dans la tribu de Nece, et pendant 3 jours, vous pourrez y déguster des plats à base d’avocat, mais vous assisterez aussi à des danses, chants, et de nombreuses activités (snorkeling, pêche etc…). Allez donc fêter avec les agriculteurs la fin des récoltes de l’avocat, l’activité emblématique de Maré !

– 9 mai : fête de Boulouparis. L’occasion de découvrir une fête locale chez les Broussards ! Une fête foraine est organisée, et des concours plus originaux les uns que les autres se tiennent, entre chants et danses traditionnelles, l’équation parfaite pour un dépaysement total !

Juin :

– 15 juin : fête du poulpe. Cette fête de déroule à Néfacia (district de Borendy, côte est de la Grande Terre), vous pourrez assister à des animations autour du poulpe (concours de pêche…), faire une balade en bateau dans la Néfacia, visiter la tribu de Grand Borendy et déguster des produis locaux !

– 26 juin : fête du Lagon à Ouvéa. Durant 3 jours, cette fête célèbre le patrimoine naturel de l’île d’Ouvéa (son magnifique lagon !), et les produits de la mer et activités nautiques, tout en sensibilisant le public aux enjeux environnementaux. Au programme : concours de pêche, accueil chez l’habitant, découvertes culturelles, dégustations de produits de la mer etc…

Août :

–  14 août : Foire de Bourail. L’une des fêtes les plus connues de Nouvelle-Calédonie ! Durant le week-end de la semaine du 15 août, de nombreuses activités sont mises en place autour de la brousse (un millier d’animaux présents, motocross, dégustation de viande, concours de bûcheronnage, des jeux équestres, rodéo etc… C’est l’occasion pour les éleveurs locaux de présenter les différentes productions animales et végétales de la Grande Terre (bovins, les porcins, les ovins, les volailles, les lapins etc…).

– 28 août fête du santal et du miel à Lifou. Cette fête se déroule dans la baie d’Easo, au Nord de l’île, et vous permettra de vous immerger dans la culture de l’île autour d’activités culturelles, de dégustation de miel, différents ateliers et animations etc…

Septembre :

– 8 septembre : La fête du ver de Bancoule à Farino. Vous voulez vous sentir dans la peau d’un kanak ? Venez goûter au au ver géant de Farino, que vous pourrez déguster crue ou cuite.

– du 13 au 15 septembre : Fête des îles Loyautés à Maré. Profitez de cet évènement pour vous immerger dans les traditions des kanaks des îles, qui vous feront découvrir leurs chants et danses, et ce sera l’occasion d’échanger avec eux et de connaître les spécialités de leurs îles : igname, santal et miel pour Maré, vanille, miel et produits vivriers pour Lifou et fibre de coco, coprah et pêche pour Ouvéa.

– du 20 au 22 septembre : fête du Koumac et du Nord. Ambiance stockmen (hommes qui gardent le bétail à cheval) au rendez-vous : jeux équestres, équitation western, rodéos, stands agricoles et horticoles… mais aussi de nombreuses animations festives, des concours et de la vente d’artisanat !

Octobre :

– 16 octobre : fête de la vanille à Lifou. Rendez-vous à la tribu de Mu au Sud de l’île de Lifou. De nombreuses animations se succéderons sur le thème de la vanille (danses et chants traditionnels, visite d’une vanilleraie, dégustations aux couleurs de la vanille etc…)

– 25 octobre : fête du bœuf à Païta (près de Nouméa). Venez passer une journée aux airs de western : rodéo, jeux équestres, dépeçage de veau, animations et… dégustation surprenante de bœuf !

Novembre :

– 6 novembre : Fête du Wajuyu (Maré). Vous  fêterez avec la tribu de Roh le Wajuyu (vivaneau, unique poisson des profondeurs à la chair gouteuse). Vous découvrirez le savoir-faire des pêcheurs locaux et pourrez déguster des produits frais de la mer.

Décembre :

– 4 décembre : fête du taro à Ouvea. Pour animer la fête, des activités artisanales et une visite des champs sont organisées. Vous découvrirez les différentes étapes de la plantation et l’histoire du taro.